16/09/2012

Le mur du çon, J -5

Deuxième passage du mur du çon pour celui qui m’a dégoté un nouvel alias : « vieux débris ». Il l’utilise dans la réponse qu’il fait au sujet de sa filiation possible avec un certain Oltramare. La réponse est claire. C’est un non catégorique. Dont acte !

 

Mais naturellement le bonhomme ne s’en tient pas là. Ainsi qu'à son habitude, il ne retient que ce qui le « branche ». Il n’avait point remarqué que mon propos était formulé sous forme de question et non d’affirmation. Il pense que j’affirmais et pourtant j’écrivais:

 

« Est-ce que la similitude est due au hasard ou est-elle délibérée ? »

 

Et je complétais la question en écrivant que si ni il ne confirmait, ni il n’infirmait, il serait  seul à vraiment savoir ! 

 

Voilà! Il a répondu à ma « non-question ». Il dit que son pseudo n'a aucun lien avec Oltramare.

 

Je le remercie donc. Sa « réponse » à ce qu’il ne considérait pas comme une question mérite des éloges, surtout si je considère la promptitude de cette « réponse » ainsi que des commentaires qui ont suivis. Il avait l’air pressé, limite caca nerveux.

 

Maintenant et maintenant seulement, grâce à sa « réponse », je sais… Mais, selon lui, il y fort longtemps que j’aurais déjà dû savoir…Malheureusement non, le vieux débris ne savait pas.

Avant sa « réponse », je ne cache pas que j'avais même certains doutes.

Surtout après qu’il ait essayé de me « faire peur » en racontant qu’il allait utiliser son Fass 57 ou 90, pour m’envoyer quelque pruneaux. Pourtant, nous n’étions pas en période de Jeûne Fédéral. Plus aucune idée lequel des deux modèles il voulait utiliser afin de m’occire et assouvir ainsi sa …………… 

Je lui laisse le choix du dernier vocable. Je ne sais toujours pas la raison de son projet annoncé par sa plume électronique. Probablement une fulgurance ! Une illumination, le jour où, contrairement à moi, il savait, lui, exactement ce qu’il écrivait.

 

Si, à propos de cet épisode, sa mémoire devait flancher, il sera possible de retrouver la trace exacte de son magnifique projet. Projet qu’il n'a toujours pas eu le courage d’accomplir : le vieux débris est encore et toujours là !

 

Pour terminer, j’ai une nouvelle question à Monsieur Géo :

 

Monsieur,

 Allez-vous nous conté que l’épisode courageux du Fass dans votre noble carrière de pondeur de commentaires a été écrit par un de vos contrefacteurs ?

 Attention ! Il s’agit d’une question… Je répète, attention, il s’agit d’une question ! 

 

En espérant que vous continuerez à m’asticoter « de sorte »,  je vous présente mes salutations empressées, vous souhaite de passer un bon week-end en mangeant de la tarte aux pruneaux en espérant que vous vous en régalerez jusqu'à la dernière miette et même jusqu’à l’ultime débris. Et n’attendez pas, il deviendrait vieux !

 

Signé Père Siffleur et vieux débris.

 

 

débris.png

Ce n'est pas mon visage sur la photo.

Moi, je suis qu'un des éléments autour de ce visage.

Commentaires

Vous devez avoir une vie réellement passionnante, PS...

Écrit par : Géo | 16/09/2012

Monsieur Géo,

Si c'est vous qui le dites!

... Mais je constate que vous ne répondez pas à ma dernière et très simple question.

Écrit par : Père Siffleur | 16/09/2012

Achteufel, Les duellistes sont zuruck gehen! Youpi, comme dirait mein Snoopy! Nicht brettage, jetzt andere welt unsw. Le plombache est à la mode, entre les dents, c'est pour ça le bateau coule, ja!
Mesieurs, l'aube point sur l'horizon, le corbeau ouvre un oeil...
Ca va être à vous d'entrer en scène!
Miche j'attends unt ich sehe...
Bonchour Messieurs
Inutile vous pouvez renvoyer les témoins, vous avez tout l'internet...

Écrit par : redbaron 'r warten etwas | 17/09/2012

Écrire un commentaire