17/09/2012

Le mur du çon, J -4

Aujourd’hui, le passage du mur du çon se fait à plusieurs et en formation serrée, traînée de fumées rouges, roses et vertes comprises. Le tout dans un silence étonnant pour un double-bang pratiqué en groupe !

 

patrouille.jpg

Où on voit que le rose est réellement très pâle.

 

Étonnant aussi de la part de Messieurs qui, en temps normal, font plutôt quelques « bruits » lorsqu’ils écrivent sur ce site où ils y expliquent leurs positions. Des positions aucunement copiées du Kamasoutra, elles ne sont que politiques. Les politiciens qui s'expriment d'habitude sont actuellement totalement « aphones ».

Pour eux, la rocade au sein de la Municipalité lausannoise n’est qu’un détail. La rocade devenue cacade n’est qu’une insignifiante péripétie de la politique… Officiellement en tout cas.

RAS ! Tout va bien dans la Meilleure des Villes. Ces Messieurs n’ont donc absolument rien à dire, rien à écrire !

 

Les Verts qui, normalement, envoient des signaux de même couleur aux quatre vents ne pipent mot. Ils sont pourtant les premiers concernés. La connerie initiale, la salve qui a donné le départ des hostilités, a été tirée par le plus Grand des leurres leurs. Le Géant Vert s’est vu en Eliot Ness de l’antidrogue. Tout en dénigrant le travail d’un autre Incorruptible, il c’est imaginé en sauveur de Lausanne. Il rêvait d’être le Superbibendum de Lausanne-City, celui qui éradique les « méchants » sévissant dans « sa » bonne ville.   

 

- Circulez ! Il n’y a rien à voir ! Si le Syndic indique que tout va bien… c’est que vraiment tout va bien !

- À mon commandement…Exécution !... Fermez-là !

- À vos ordres Chef ! Oui Chef ! Bien Chef !... Comme vous voudrez Chef !

 

Mais, en définitive, le Grand Vert s’est contenté de la Culture... ll a admis que, à part le « BBL » une fois l’an (il a des billets gratuits) sa vision de la Culture se bornait à la télévision. S’ il s’agit des programmes sur ARTE, c’est bien ! Si c’est  les « Coups de Cœur d’Alain Morisod » ou « Musikantenstadl » c’est encore beaucoup mieux !

 

Les Rouges, ceux qui en temps normal envoient des signaux de fumée pourpres sont tout aussi silencieux. Un des leurs, ex Grand Manitou de la Police, l’Incorruptible en disgrâce, aurait pourtant fait (presque) tout juste. C’est les autres, des méchants, qui n’ont rien voulu voir de sa formidable niaque lorsqu'il c'est agit de déloger quelques pauvres bougres qui squattaient des cabanes de jardin abandonnées.

 

- Tu sais Camarade ! L’affaire, on l’enterre ! On va se taire !… Le silence est d’or et l’or est à plus de Fr. 50'000.- le kilogramme.

- Camarade, t’as raison ! Anticapitaliste ou non, sans or, t’es mort !... Et sans gars à la Muni t’es démuni !

 

Les Roses, les derniers, ceux qui envoient leurs fumée en volutes d’un vieux rose fané, ont obtenu un cadeau empoisonné. On a demandé au mari de Madame de repeindre la Police en rose. Elle passe ainsi de rouge à rose pâle, très pâle.

À Lausanne, La marée-chaussée sera de rose vêtue, un peu comme Madame Barbara Cartland et ses romans... à l’eau de rose. À Paris, «Chez Michou » tout est bleu. À Lausanne, « Chez Grégoire » tout sera rose.

Par contre, je ne suis pas certains que Monsieur Savary Junod  ne va pas se casser les dents sur le bord de son bureau. Oui, ne finira-t-il pas sur les roses ainsi que ses prédécesseurs ?

 

- Na ! Je veux être Calife à la place du Calife !

- Faites très attention, ô Grand Vizir de la Police ! Ce poste est casse-gueule. Il pourrait être fort difficile et…

- Yes, really? If so, this is no good for Iznogoud !

 

Le mélange de rose, de rouge et de vert accompagné d’une légère pointe de Bleu ne peut donner  qu’une couleur peu ragoutante et assez proche de la cacade mentionnée plus haut… Et ça, les politiciens bloggeurs -les Christian van Singer, les  Julien Sensonnens aussi bien que les Jean-Christophe Schwaab-  préfèrent le taire !

Écrire un commentaire